LFB : La Journée 26 du 16/04/2014

Publié le par Thibaut LASSER

logo lfb 2012

Sylvie GRUSZCZYNSKI (Tarbes) Romain CHAIB

Sylvie GRUSZCZYNSKI et Tarbes disputent le derby du Sud Ouest à Toulouse © Romain CHAIB


Programme de la journée 26 du 16/04/2014 :


Hainaut Basket Mondeville
Montpellier Basket Landes
Villeneuve Nice
Arras Angers
Charleville Lyon
Toulouse Tarbes
Bourges Nantes Rezé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est aujourd'hui que la saison régulière 2013-2014 se termine pour ensuite laisser place aux playoffs et au Challenge Round de LFB. Match sans réel enjeu à Saint-Amand-les-Eaux puisqu'Hennuyères et Mondevillaises ont déjà assuré leur maintien dans l'élite.

 

D'un côté, les filles de Jimmy PLOEGAERTS voudront faire une dernière fois plaisir au public de la salle Maurice HUGOT avant de partir en vacances et, pour certaines, de rejoindre d'autres cieux la saison prochaine (aucun nom n'a été donné pour l'instant.) De l'autre, l'USOM va pouvoir se relâcher mais aura à coeur de terminer sur un succès.

 

Si l'on traverse le pays du Nord au Sud, cela risque d'être différent entre Montpellier et Basket Landes puisque le vainqueur de cette rencontre terminera en deuxième position. Les Montpelliéraines vont, si l'on en croit les rumeurs, changer de visage la saison prochaine avec les départs possibles de Virginie BREMONT ou encore Fatimatou SACKO et voudront donc tout donner jusqu'au bout.

 

Côté landais, on connait également l'importance de cette rencontre et il ne fait aucun doute que la bataille sera rude au Palais des Sports de Lattes durant 40 minutes.

 

Les Villeneuvoises aussi espère bien grapiller une place dans le Top 4. Pour cela, Elin ELDEBRINK et les siennes devront tenter de faire jouer des Niçoises qui sont sportivement rétrogradées en Ligue 2. Dans un Palacium toujours aussi chaud, l'ESBVA mettra un point d'honneur à l'emporter. Mais Johanne GOMIS-HALILOVIC et ses coéquipières devront se méfier des Provençales qui vondront terminer dans l'élite avec un éventuel succès.

 

Il devrait reigner une ambiance particulière non loin de là, dans la halle des sports Richard TETELIN d'Arras puisque, tout comme Nice, les Demoiselles vont aussi partir en Ligue 2. On connait l'engouement des supporters arrageois et avec un effectif qui devrait être décimé durant la trêve estivale, les joueuses de Cécile PICCIN se verraient bien rendre leur tablier avec une victoire à la maison.

 

Les Angevines, quant à elles, viendront dans le Pas-de-Calais sans pression puisque leur maintien en LFB est déjà acquis depuis plusieurs semaines. Pour autant, les protégées de David GIRANDIERE ne vont pas lâcher prise pour s'imposer.

 

Sa participation au Challenge Round étant actée depuis quelques temps, l'équipe de Charleville recevra Lyon avec le souhait de prendre encore une place au classement. Pour cela, Romuald YERNAUX pourra notamment compter sur son duo US Ambrosia ANDERSON-Jacinta MONROE et sur un public chaud bouillant.

 

Dans le clan lyonnais, la frustration de ne pas pouvoir prendre part aux playoffs a laissé place avec l'objectif qui est d'obtenir une qualification en Eurocoupe. Mistie BASS et les siennes savent ce qu'elles ont à faire dans les Ardennnes pour bien se préparer aux prochaines échéances.

 

Le petit palais des sports de Toulouse sera le théâtre d'un nouveau derby du Sud Ouest puisque le TMB accueillera son voisin du TGB. Si les Toulousaines ont déjà pris un ascendant psychologique sur leur concurrent direct Angers en vue du Top 8, c'est mal connaître Kristen MANN et ses partenaires que de penser qu'elles ne vont pas se battre pour s'imposer.

 

Les Tarbaises n'ont plus rien à perdre ni à gagner dans cette compétition et elles le savent. Toutefois, on connait l'orgueil bigourdan et la volonté de bien faire de leur coach Cyril SICSIC. Cela promet donc une belle bataille en perspective dans la ville rose.

 

A peine la défaite dans le match pour la 3ème place en Euroligue digérée que les Berruyères ont dû se remettre au travail pour enchainer sur la réception de Nantes-Rezé. Les Tango n'ont plus grand-chose à prouver dans ce championnat mais un succès serait de bon augure pour redresser la tête.

 

Les Nanto-Rezéennes iront au Prado pour essayer de bousculer la hiérarchie même si, on le sait, le côté extra-sportif n'arrange rien au moral des troupes. Malgré tout, Cayla FRANCIS et le NRB ont encore du pain sur la planche si elles veulent décrocher une qualification européenne et ne devront donc pas baisser les bras.

Publié dans LFB

Commenter cet article