WNBA : Minnesota perd du terrain.

Publié le par Laurent JEANNAS

logo WNBA 2013

Skyler-Diggins.jpg 

Skyler DIGGINS et Tulsa sont passées près de l'exploit, face à Phoenix © wnba

 

Résultats des matchs du 27 au 29 juin :


Washington Connecticut 69-63 
Indiana Phoenix 76-81 
New York Chicago 69-73 
Seattle Minnesota 81-71 
Tulsa Los Angeles 89-92 
New York Connecticut 67-65 
Washington San Antonio 65-73 
Tulsa Phoenix 77-80 
Indiana Atlanta 68-76 
Minnesota Seattle 74-69 

 

Classement

 

1. Phoenix 78.8% 11v 3d
2. Atlanta 73.3% 11v 4d
3. Minnesota 70.6% 12v 5d
4. Connecticut 50.0% 8v 8d
- San Antonio 50.0% 8v 8d
6. Chicago 46.7% 7v 8d
7. Los Angeles 42.9% 6v 8d
8. Washington 41.2% 7v 10d
9. Indiana 40.0% 6v 9d
- Tulsa 40.0% 6v 9d
11. Seattle 38.9% 7v 11d
12. New York 31.3% 5v 11d

 

Le trio de tête de WNBA est de plus en plus seul au monde, à l'issue de ce nouveau week end de compétition, mais si Phoenix, victorieux à Indiana (81-76) et Tulsa (80-77), tout comme Atlanta, qui empoche la victoire à Indiana (76-68), ont parfaitement tenu leur rang, il n'en a pas été de même pour Minnesota, battu à Seattle (71-81), avant de prendre sa revanche, face à cette même équipe, sur son parquet (74-69).

 

La conséquence, c'est que Phoenix est seul leader de la ligue, devant Atlanta et Minnesota dans l'ordre, mais dans un mouchoir de poche, qui nous promet bien du suspens.

 

Derrière ces trois là, c'est un peu le désert car, sur les neuf formations restantes, seules deux atteignent les 50%, à savoir Connecticut, battu à Washington (63-69) et à New York (65-67), mais aussi San Antonio, qui parvient par contre à s"imposer à Washington (73-65).

 

En fait, outre les trois ténors, les positions entre les neuf autres protagonistes sont ultra serrées, et tout le monde peut encore prétendre aux Play Offs, à commencer par Chicago, qui a renoué avec la victoire à New York (73-69), se repositionnant à l'Est, en attendant des jours meilleurs.

 

Los Angeles n'est plus très loin, non plus, d'équilibrer son bilan après sa victoire à Tulsa (92-89), mais l'équipe la plus en difficulté, en ce moment, est sans conteste Indiana, battu deux fois en deux rencontres à domicile, ce week end, et qui en est à quatre défaites de rang.

 

A l'inverse, mais est-ce une surprise, l'équipe la plus en forme est Phoenix, qui en est à cinq victoires de rang, avec un duo Britney GRINER - Diana TAURASI de plus en plus incontournable.

 

Ces tendances se confirmeront-elles cette semaine ? l'avenir nous le dira !!!

Publié dans Etats-Unis

Commenter cet article