Play Offs NF2 : Le Stade Marseillais et Montbrison, pas loin du dernier carré

Publié le par Guillaume LAVIGNIE

logo NF2 2012

Marseille

Le Stade Marseillais tout proche des demi finales © smucbasket.fr

 

Résultats de la journée 2 :

 

Poule E :

La Couronne Stade Marseillais 69 82
Stade Montois Roquebrune 52 55
Anglet Annemasse 79 63

 

Classement :

1. Stade Marseillais 12 pts 6 m
2. Roquebrune 10 pts 6 m
3. Anglet 9 pts 6 m
4. La Couronne 8 pts 6 m
5. Stade Montois 8 pts 6 m
6. Annemasse 7 pts 6 m

 

Le Stade Marseillais a fait un pas de plus vers les demi finales. En s'imposant largement sur le parquet de la Couronne, les joueuses de la cité phocéenne ont fait le break sur le troisième, Anglet. Les Basques restent en embuscade du deuxième, Roquebrune. Le champion de France en titre a réussi à battre le Stade Montois et lui prend désormais deux longueurs d'avance.

 

Poule F :

Montbrison Le Poinçonnet 68 54
Le Creusot La Glacerie 81 59
Riorges-Roanne
Stade Français 56 54

 

Classement :

1. Montbrison 12 pts 6 m
2. Le Creusot 9 pts 6 m
3. Riorges-Roanne 9 ps 6 m
4. Le Poinçonnet
9 pts 6 m
5. La Glacerie 8 pts 6 m
6. Stade Français 7 pts 6 m

 

Tout comme le Stade Marseillais dans l'autre poule, Montbrison est presque en demi finale. En s'adjugeant une nouvelle victoire, les Ligériennes ont une avance conséquente sur 3 équipes à égalité pour la deuxième place.

Ce sont les bourguignonnes du Creusot qui sont pour l'instant en tête de ce groupe mais Riorges-Roanne ou Le Poinçonnet reste au contact. Pour le Stade Français, si rien n'est définitif, la course pour les demi finales est difficile.

 

Programme de la journée 3 :

 

Poule E :

Stade Marseillais Anglet
Roquebrune La Couronne
Annemasse Stade Montois

 

 

Poule F :

Le Poinçonnet Riorges-Roanne
La Glacerie Montbrison
Stade Français Le Creusot

Publié dans NF2

Commenter cet article

C.C. 30/04/2014 14:55


Un petit commentaire pour signaler que la prochaine journée pourrait resserrer les liens entre les six formations de la poule F quand bien
même celles issues du groupe D ont pris les commandes avec deux victoires en autant de matches :


 


Riorges-Coteau-Roanne qui a eu chaud samedi à domicile doit s’attendre à un comité d’accueil motivé au Poinçonnet dont le coach a déclaré le
week-end dernier dans la Nouvelle République que « Rien n'est encore joué. Il reste quatre matchs. On va attendre Roanne de pied ferme la semaine
prochaine. » Les joueuses du Cher n’ont d’autre alternative en effet que de s’imposer pour ne pas décrocher.


 


Le Creusot, avec de probants succès (+20 en moyenne), semble l’équipe en grande forme de ces playoffs. Mais au Stade Français, c’est à une
épreuve physique que les Bourguignonnes devront répondre, les Parisiennes, bien que désormais sans espoir de montée, ayant bousculé dans ce domaine leurs différents adversaires.


 


Qui est aujourd’hui le meilleur deuxième entre Creusotines et Roannaises ?


Les secondes bénéficient du goal average favorable sur leurs confrontations respectives. Mais seules les premières ont rencontré et battu Le
Poinçonnet, à égalité aujourd’hui. On attendra donc dimanche pour avoir une réponse au terme des matches aller.


 


Pour Montbrison enfin, il ne manque plus qu’une victoire pour arracher une seconde accession consécutive. Mais à La Glacerie, qui n’a plus le
droit à l’erreur, la longueur du déplacement et la réussite évidente de Maksimovic (63 pts en 2 matches) constitueront des difficultés majeures pour le leader, même si les Ligériennes affichent
la meilleure défense de la catégorie (58 pts/m).