Final Eight : Galatasaray fait tomber le tenant du titre !

Publié le par Thibaut LASSER

Final Eight 2014

 

 

Ekaterinbourg Galatasaray 70 77

 

Bien que n'étant pas favorites, ce sont Alba TORRENS (29 points et 50% à 3 points) et Galatasaray qui ont le mieux débuté cette première demi-finale (2-8, 2'). Malgré le soutien de son public, Ekaterinbourg mettait du temps à revenir dans le coup (6-12, 5') face à une défense stambouliote bien compacte. Sancho LYTTLE (12 points, 2 rebonds) et les siennes en profitaient pour prendre un peu plus le large (6-19, 7'). Malheureusement pour elle, l'intérieure espagnole devait sortir suite à une blessure au pied mais son équipe était transcendée et, à la surprise générale, menait 13-28 après 10 minutes de jeu.

 

A l'image d'un lay-up de Diana TAURASI (21 points, 3 rebonds), le champion en titre voulait à tout prix éteindre l'incendie à l'entame du deuxième quart mais Shavonte ZELLOUS (19 points, 8 passes décisives) et les siennes restaient sur leurs gardes (17-33, 12'). Lorsqu'Alba TORRENS, déjà étincelante depuis la première minute de jeu, enfonçait encore un peu plus le clou en passant à +20 (17-37, 13'), Olaf LANGE devait prendre un temps mort pour que ses joueuses reprennent le contrôle de la partie mais rien n'y faisait. A la pause et contre toute attente, Galatasaray maîtrisait son sujet et maintenait son adversaires à une distance relativement raisonnable même si personne ne pouvait encore connaître l'issue de la deuxième mi-temps (29-50, 20').

 

Au jeu de l'arroseur arrosé, l'armada d'Ekaterinbourg continuait de subir la domination qu'elle avait infligé à ses adversaires lors de la phase de poules (32-57, 23'), la faute notamment à un cruel manque de réussite extérieur alors que les Turques excellaient dans ce domaine. Malgré un retard assez conséquent, Sandrine GRUDA (13 points, 8 rebonds) et les Russes n'avaient pas encore baissé les bras, au contraire puisqu'elles passaient un 11-0 à des adversaires qui connurent un gros passage à vide (43-57, 26'). Ekrem MEMNUN soufflait dans les bronches de ses protégées après les avoir rappelées sur le banc mais Ekaterinbourg était bien en train de relancer le cours du jeu (47-59, 28'). A la fin du troisième quart-temps, Galatasaray comptait encore 16 points d'avance après un dernier panier de la señorita TORRENS (50-66).

 

Dans le dernier quart, Ann WAUTERS (6 points, 1 rebond) et ses partenaires savaient qu'elles étaient encore au pied du mur mais c'est l'intérieure belge qui montrait la voie après quelques secondes de jeu (52-66, 31'). Diana TAURASI ne tardait pas à lui emboiter le pas pour revenir à 8 longueurs (60-68, 34'). Le suspense était à son comble dans le money-time puisqu'à un peu plus du buzzer final, Deanna NOLAN (3 points, 3 rebonds) remettait ses troupes à -6 mais Alba TORRENS lui répondait (67-76). Les deux dernières minutes semblaient interminables pour Galatasaray, qui craignait de se faire surprendre sur le fil surtout quand miss TAURASI marquait un nouveau panier extérieur à une minute du terme (70-76, 39'). Contraintes de faire des fautes dans les ultimes secondes, les locales envoyaient Shavonte ZELLOUS sceller le score sur la ligne des lancers pour créer LA surprise de ce Final Eight !

Publié dans Europe

Commenter cet article