Final Eight : Orenbourg fait le hold-up

Publié le par Thibaut LASSER

Logo-F8-Ekat-2014.jpg

DeWanna-BONNER--Orenbourg--vs.-Prague_fibaeurope.jpg

DeWanna BONNER et Orenbourg n'ont pas dit leur dernier mot © fibaeurope

 

Orenbourg - Prague 57-55 (17-18, 12-17, 12-11, 16-9)

 

 

Victorieux de Bourges la veille, Prague démarrait tambour battant cette rencontre face à Orenbourg, lourdement battu par Ekaterinbourg lors de la journée inaugurale (0-5, 2éme). Les Russes avaient beaucoup de mal (4-13, 5éme), tandis que les Tchèques jouaient leur jeu, jusqu'à ce qu'un léger relâchement ne vienne relancer Orenbourg, notamment grâce à un trois points au buzzer de Marina KUZINA (3 points, 2 rebonds) (17-18, 10éme).

 

Vexé, Prague repartait de l'avant dès l'entame du second quart-temps, par Katerina ELHOTOVA (16 points, 4 passes décisives) et Kia VAUGHN (8 points, 6 rebonds), infligeant un 12-2 aux Russes en quelques minutes (19-30, 13éme), avant qu'Anna CRUZ (14 points, 9 rebonds) ne vienne stabiliser l'écart (23-33, 17éme) et que Glory JOHNSON (11 points, 14 rebonds), aidée de DeWanna BONNER (13 points, 9 rebonds) ne le ramène sous la barre des dix points (29-35, 20éme). A la pause, tout restait donc possible entre les deux équipes, aucune des deux ne prenant clairement l'ascendant sur l'autre.

 

C'est d'ailleurs Orenbourg qui inscrivait les deux premiers points de la seconde mi-temps par Anna CRUZ mais sa compatriote Laia PALAU (5 points, 3 rebonds) ne tardait pas à lui répondre (31-38, 22'). Il en fallait toutefois davantage pour atteindre le moral des troupes russes, qui revenaient à 3 longueurs de leurs adversaires sur un jump shot d'Elina BABKINA (8 points, 4 rebonds) (35-38, 25'). Après un nouveau sursaut d'orgueil des Praguoises, Natalia ANOIKINA (4 points, 1 rebond) et Orenbourg revenaient à -2 (39-41, 22') mais les filles de Natalia HEJKOVA terminaient le troisième quart-temps sur un 5-2 (41-46).

 

Toujours sous l'impulsion d'Anna CRUZ, Orenbourg débutait le dernier quart en grande pompe (45-48, 32'). Quelques secondes plus tard, Michaela STEJKALOVA (5 points, 5 rebonds) quittait ses partenaires de Prague momentanément sur blessure tandis que les Russes revenaient à -1 (47-48). Les dernières minutes de la rencontres paraissaient une éternité pour les deux équipes qui se rendaient coup pour coup (49-50, 35'). Alors qu'il restait un peu plus de 3 minutes à jouer, Glory JOHNSON puis DeWanna BONNER ne tremblaient pas sur la ligne des lancers francs et permettaient à Orenbourg de repasser devant pour la première fois de la rencontre (52-51 puis 53-51). La dernière minute laissait place à un suspense insupportable au bout duquel Orenbourg s'impose 57-55.

Publié dans Europe

Commenter cet article

Simon 09/04/2014 00:28


Superbe fin de match des Ricaines WNBA de Orenbourg.