Final Eight : Ekaterinbourg en champion

Publié le par Guillaume LAVIGNIE

Final Eight 2014

Diana-TAURASI-FIBA-europe.jpgDiana TAURASI a régalé devant Orenbourg © FIBA Europe 

 

Ekaterinbour - Orenbourg 80-47 (16-15, 23-9,21-14, 20-9)

 

Le champion d'Europe en titre remet sa coupe en jeu. Et comme la saison dernière, Ekaterinbourg aura l'avantage de jouer ce Final Eight à domicile. Favori à sa propre succession, Ekaterinbourg débute par une rencontre contre Orenbourg.

 

D'entrée, les cadres du champion se montrent : Sandrine GRUDA (12 points, 11 rebonds) et Diana TAURASI. L'américaine trouve déjà à deux reprise le cercle à longue distance mais Orenbourg et Zoï DIMITRAKOU (4 points) tiennent le choc (13-10, 7 ème).  Ekaterinbourg a du mal et Dewanna BONNER égalise à 13 partout puis permet à son équipe de prendre pour la première fois la tête (15-13) obligeant le coach d'Ekaterinbourg à prendre déjà un temps mort. Cela fait presque 4 minutes sans points pour Ekaterinbourg. Mais, Diana TAURASI avec son 3ème tir primé remet son équipe en avant à la fin du premier quart (16-15).

 

C'est au tour de Candace PARKER (14 points, 6 rebonds) d'inscrire ses premiers points permettant (21-17). Mais c'est encore et toujours, Diana TAURASI (17 points) qui fait le show. Avec un  5/5 à 3 points avec 13 minutes de jeu, la star US met à mal la défene d'Orenbourg (24-17, 13 ème). Avec de passage de ces deux joueuses, Ekaterinbourg vient de mettre 12-0. Après un premier quart d'observation, Orenbourg a sombré avant la mi temps en encaissant un 23-9. et a donc un retard de 15 points (39-24) à la pause.

 

Mais les affaires d'Orenbourg ne s'arrangent pas car l'écart monte jusqu'à 18 points après un panier de Candace PARKER (46-28) puis 20 par Deanna NOLAN (7 points) (50-30).  Seule Dewanna BOONER (16 points, 7 rebonds) arrive à marquer. Le reste de l'équipe est vraiment à la peine. Anete JEKABSONE en rajoute une couche à deux reprise dans sa spécialité, le tir longue distance (56-30, 27 ème). Après un nouveau quart totalement maîtrisé, Ekaterinbourg et Ewelina KOBRYN se dirigent tranquillement vers la victoire.

 

Lors des 10 dernières minutes, Olfa LANGE fait tourner son effectif. puisque les cadres sont sur le banc. Mais, cela ne change en rien. Ainsi, Tatiana POPOVA (2 points) puis Ewelina KOBRYN (8 points) font monter l'écart à 30 points (70-40). Le coach fait même rentré sa capitaine, Maria STEPANOVA (4 points), qui marque dans la foulée et conclut le match sur le score de 80-47.

 

Orenbourg a lâché l'affaire depuis bien longtemps et pense à se concentrer sur le match de demain contre Prague alors que pour Ekaterinbourg, tous les feux sont au vert

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Europe

Commenter cet article